Le syndrome de l’objet brillant : les conséquences et des solutions.

Le syndrome de l’objet brillant, comme d’habitude avant de rentrer dans le vif du sujet, d’expliquer les désavantages et de donner des solutions, je vais commencer par expliquer ce que c’est ce syndrome de l’objet brillant.

Mais avant tout ça, je tenais à dire que tout le monde à un moment ou à un autre, on est touché par ce syndrôme de l’objet brillant. Avec l’effet de mode, on a envie de nouveauté, d’essayer la dernière application dont tout le monde parle etc.

C’est normal, il faut l’accepter, c’est ok, mais il faut en prendre conscience. Savoir si c’est très occasionnel, ou pas. Et si c’est très souvent, alors toi, ton business, ton organisation etc vont être pour le coup impactés.

Le syndrome de l’objet brillant : explication

Le syndrome de l’objet brillant, c’est quand tu as tendance à chercher, ou être attiré vers quelque chose de nouveau comme un projet que tu aura vu chez une autre personne, un outil que tu découvres, une nouvelle formation qui vient de sortir. 

Et plutôt que de rester concentrée sur ce que tu fais déjà, ou que tu as déjà, tu laisses tout tomber pour explorer ce qui est nouveau et que tu viens de découvrir.

6 conséquences du syndrome de l’objet brillant

Malheureusement il y va y avoir des conséquences négatives à ce syndrome de l’objet brillant.

1- L’épuisement et baisse de moral

Vu que tu commences plein de choses, de techniques, mais que tu n’exploite pas à fond ce que tu as, tu finis par t’épuiser à faire pleins de choses en temps, qui ne te permettent pas forcément d’avancer.

Du coup tu t’épuises, et tu peux aussi avoir une baisse de moral, parce que tu as l’impression de beaucoup bosser et que ton business n’a pas de résultats.

2- Un baisse de confiance en toi

Etant donné que tu te disperses dans plusieurs projets, formations outils etc..tu n’avances pas comme si tu restais focus sur un seul projet par exemple.

La conséquence de tout ça, c’est que tu as une baisse de confiance en toi, tu te dis que tu n’y arrives pas, alors que tu as justement plusieurs formations, ( que tu ne finis pas ) que tu as plein d’outils ( que tu n’exploites pas complètement).

Finalement, tu perds confiance en toi et  tu peux même vouloir abandonner, en te disant que ton projet à la base, ce n’était pas fait pour toi.

3- La distraction

Tu es constamment attiré par des nouvelles des idées,  outils, projets, formations qu’ au final tu délaisses ce que tu faisais et qui était d’important pour toi et ton business.

Tu es complètement distrait, plus du tout concentré sur ce à quoi tu travaillais avant. Tu ne reste pas focus, ou tu n’exploites pas à fond les outils d’organisation ou de productivité, où bien encore tu ne finis pas les formations que tu achètes. 

4- L’effet de mode

Quand une nouveauté sort, tu peux te dire que ça serait bien de l’avoir. Suivre la tendance, faire comme “tout le monde”. Mais suivre l’effet de mode ne veut pas dire que ce que tu as envie, c’est ce dont tu as besoin.

5- Avoir peur d’échouer

Nous avons toutes et tous peur d’échouer, c’est normal, et du coup on peut chercher des nouvelles solutions pour que ça soit plus simple et plus rapide pour atteindre ses objectifs. 

6- Rien n’est terminé

Tu commences plein de projets, mais rien n’est fini. Tu passes d’un outil à un autre sans même exploiter ce que tu as déjà.

Tu te retrouves avec 15 objectifs dont aucun n’est fini. Plusieurs outils qui font un peu tous la même chose, et 36 formations que tu n’a même pas commencées pour certaines et tu n’a rien appliqué de ce qui était déjà enseigné dedans.

5 solutions face au syndrome de l’objet brillant

Pour commencer, il ne faut pas fuir complètement les nouveautés. 

En business c’est important de se mettre à jour régulièrement, dans ton domaine d’expertise par exemple et de comprendre les tendances actuelles, par exemple

en marketing digital.

Mais ce qui est nouveau n’est pas forcément utile pour toi et ça ne veut pas dire non plus que c’est mieux que ce que tu as déjà. 

Donc ce qui est nouveau ne veut pas dire mieux ou plus utile.

1- Revois ton objectif

Quand tu es face à une nouveauté, demande toi si ça sera utile pour avancer vers ton objectif.

Est ce que tu en as réellement besoin ? ou est ce que tu n’a pas déjà ce genre d’outils, ou application etcc.

Reste focus sur ton objectif.

2- Revois ton client cible/ton persona

Si tu connais ton client cible, ou persona, tu sais du coup ce dont tu as besoin pour répondre au mieux aux besoins de ton client cible. 

Si tu sais par exemple, que ton audience ne va pas sur Linkedin, pas besoin d’investir de l’argent, du temps et de l’énergie dans la nouvelle formation qui vient de sortir sur “comment débuter sur Linkedin”.

3- Laisse toi du temps

Avant de sauter sur ta CB, laisse passer un peu de temps. L’envie diminue avec les jours, et vois si tu as toujours besoin de cette nouveauté dans une ou deux semaines. Ne saute pas tête baissée sans réfléchir sur chaque occasion qui passe.

4- Poses toi les bonnes questions

Demandes toi :

  • Est ce que j’ai déjà ce style d’outils d’organisation, de formation ? 
  • Est ce que ce que j’ai ça me convient déjà?
  • Est ce que c’est en accord avec mon client cible ?
  • Est ce que ça va m’aider réellement à atteindre mes objectifs ?
  • Est ce que j’ai le temps pour m’en occuper ? Prendre en main un nouvel outil prend du temps, terminer et appliquer une nouvelle formation prend également du temps.

5- Ne te compare pas

Ne regarde pas les personnes qui utilisent déjà ce qui te tente, et ne te compares pas à eux, pour motiver ta décision. 

Tu n’as peut-être pas le même genre de business, la même situation personnelle, la même organisation qu’eux. 

On est tous différents et ce qui convient aux autres, ne te convient pas forcément.

Donc regarde par rapport à ta situation, ton business et pas par rapport aux autres.

En conclusion

On  est tous à un moment face au Syndrome de l’objet brillant c’est normal et c’est OK.

Mais si tu as tendance à toujours sauter sur la nouvelle formation qui sort,  le nouvel outil d’organisation c’est peut-être face au syndrome de l’objet brillant.

Tu risques :

  • De t’épuiser, et d’avoir une baisse de moral, de motivation,
  • D’avoir moins confiance en toi et même de vouloir abandonner dans le pire des cas si tu n’a pas un pourquoi fort qui te motive à continuer,
  • D’être distrait très souvent,
  • Vouloir juste suivre un effet de mode,
  • D’avoir peur d’échouer,
  • De commencer pleins de choses et de ne jamais rien terminer,

Pour pallier à ça : 

  • Dis toi que ce qui est nouveau ne veut pas dire mieux ou plus utile,
  • Revois ton objectif 
  • Revois ton client cible et vois si ça correspond à ses attentes 
  • Laisse-toi du temps et voici au bout d’un certains temps tu as toujours envie de cette nouveauté 
  • Pose-toi les bonnes questions comme « Est ce que j’ai déjà ce style d’outils d’organisation, de formation ? » Est-ce que tu as suffisamment de temps pour apprendre par exemple ce nouvel outil etc. Les questions que je t’ai cité avant.
  • Et enfin ne te compare pas aux autres.

Voilà j’espère que tu en sais un peu plus sur le syndrome de l’ objet brillant.

C’est un vaste sujet mais je t’ai donné plusieurs explications, pour que tu puisses repérer si tu es face au syndrome de l’objet brillant.

Je t’ai expliqué les conséquences et je t’ai donné également quelques solutions face à cette envie constante de nouveautés.

Si tu as la moindre question, tu peux venir discuter avec moi sur Instagram, je réponds à tous les messages dans la journée.

Et si tu veux retrouver tous les épisodes du podcast, c’est à l’adresse : orga-preneuse.fr/le-podcast 

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code